Get in touch with us

Categories

menu_banner1

-20%
off

La Règle de la Crapette Rapide

À côté de cette dernière, vous allez poser les 35 cartes restantes, que vous nommerez le talon. Au centre du tableau, pour l’instant inoccupé, on va chercher à constituer huit séries ascendantes de cartes de la même famille (pique, carreau, cœur ou trèfle), en commençant par les As jusqu’aux Rois. Le premier joueur qui pose toutes ses cartes sur le tableau remporte la victoire. Ils viennent de sortir dans une petite boîte en plastique, la Crapette et le Barbu. D’aucuns diraient qu’un bête jeu de cartes suffirait, sauf qu’en plus,…

  • Ensuite c’est à l’adversaire de suivre les mêmes procédures.
  • La crapette n’était à l’origine qu’un simple jeu de patience dont les principes furent enrichis par les joueurs eux-mêmes.
  • Le principe de la Crapette est simple, les joueurs doivent se débarrasser de leurs cartes en les plaçant sur les huit « piles » centrales du tableau.
  • Nous y voyons que le joueur A a fini son coup par une tourne du cinq de trèfle qu’il ne peut placer.
  • Ce paquet constitue alors ce que l’on appelle le « talon ».

Ensuite, il tire les 4 cartes suivantes qu’il étale face à lui. Les joueurs laissent un espace de 2 cartes entre les deux lignes de chaque adversaire. Ces 8 emplacements permettront par la suite de placer les cartes de même signe. Chaque joueur prend en main un jeu de 52 cartes et découvre devant lui 13 cartes en les entassant en un seul paquet. Il vient de constituer la « crapette » dont seule la carte du dessus est visible.

Rejoignez notre newsletter

Une fois le tableau disposé, les deux joueurs retourne la première carte de leur crapette. Celui qui retourne la carte la plus forte débute le jeu. Si les cartes retournées sont de valeurs égales, c’est à celui qui a la carte la plus forte dans le tableau qui commence. L’adversaire à son tour fait alors de même et cherche à placer ses cartes de crapette, puis celles de talon.

  • Sur un 5 de Carreau, on ne peut poser qu’un 4 de Pique ou un 4 de Trèfle.
  • Ce qui veut dire qu’il y aura deux cartes faces visibles sur la table .
  • Les deux joueurs mélangent ses cartes et recommencent la partie avec les cartes qu’ils auront en main.

Cette manœuvre est un moyen de se rapprocher du but final (se débarrasser de toutes ses cartes), en entravant la progression de l’adversaire. Variante 1 – Chaque joueur à tour de rôle pose des cartes autant qu’il lui est possible de le faire. Ensuite c’est à l’adversaire de suivre les mêmes procédures.

Il existe plusieurs façon de jouer : Les variantes

Le principe de la Crapette est simple, les joueurs doivent se débarrasser de leurs cartes en les plaçant sur les huit « piles » centrales du tableau. Avant d’y parvenir, ils pourront utiliser les « cases » latérales des séries provisoires. L’autre joueur prend la pioche face visible avec le plus de cartes et le reste de sa pioche.

  • Il tourne alors la première carte du talon qui est le huit de trèfle qu’il ne peut placer et qu’il met à découvert entre le paquet de la crapette et le talon.
  • Il est possible de décider de placer 2 cartes face cachée dans la colonne de droite.
  • On commence à jouer à ce jeu après le Moyen age, surtout en France, dont il est originaire.
  • Après que toutes les cartes aient été posées convenablement, les deux joueurs retournent la première carte de leur pioche en même temps.

Lorsque vous ne pouvez plus disposer aucune carte, vous devez placer en priorité les cartes de votre crapette tirées de votre talon. On peut aussi placer sur lacrapetteou le talon de l’adversaire, une carte de la même couleur, immédiatement supérieure ou inférieure. Jeu de cartes à deux joueurs consistant à réaliser une patience commune avec deux paquets de 52 cartes. Apprenez les règles de ce jeu et que le meilleur gagne ! Contrairement à la Crapette, la Crapette Rapide ne se joue qu’avec un jeu de cartes. Chaque joueur retourne ensuite la carte du dessus de sa crapette.

Les Règles de la Crapette – Comment Jouer ?

Celui qui a retourné la carte la plus forte commence. Celui qui a la main retourne alors la carte du dessus de son talon et doit effectuer le plus de mouvements de cartes possibles. Une fois l’action poker sans argent terminée, la carte au-dessus de son talon est placée sur l’écart. Les cartes sur la droite servent à faire des séries dans un ordre décroissant, tout en continuant de faire alterner les couleurs.

  • En cas d’égalité de ces deux cartes, on compare les deux cartes suivantes.
  • La partie se déroule ainsi jusqu’à ce qu’un joueur ait réussi à se débarrasser de toutes ses cartes.
  • Pour chaque joueur, le reste des cartes constituera sa pioche respective en la posant devant les cinq rangées à droite.
  • La Crapette est probablement le jeu que j’ai le plus pratiqué pendant mes jeunes années.
  • Chaque joueur y dépose en priorité les cartes apparentes de son jeu ou des cartes extérieures du tableau.
  • Il reste à chacun 35 cartes appelées « le talon » que l’on place à la même hauteur que la crapette, sous la colonne de gauche en tas caché.

Nous y voyons que le joueur A a fini son coup par une tourne du cinq de trèfle qu’il ne peut placer. Alors le joueur B va, profiter de cette retourne du cinq de trèfle, pour le surcharger des deux paquets de trèfle qui sont sur les colonnes. Le premier commençant par le roi de trèfle et finissant par le 4 de trèfle, le deuxième commençant par la dame et finissant par le sept de trèfle. Il mettra d’abord sur le 5 de trèfle de son adversaire le 4, premier paquet, puis le 5, le 6, le 7 et le 8 du même paquet. Il aura donc fait deux cases vides et surchargé son adversaire qui aura besoin de deux cases vides en même temps pour pouvoir caser tout ce qui vient de lui être donné.

Déroulement du jeu

Par exemple, si l’adversaire a le valet de cœur sur la crapette et que votre carte soit la dame ou le dix de cœur, vous pouvez la mettre sur le valet de votre partenaire. On ne peut déplacer les cartes qu’à raison d’une seule à la fois. Une case vide peut recevoir une carte de n’importe quelle valeur.

  • On ne peut déplacer les cartes qu’à raison d’une seule à la fois.
  • L’autre joueur compte les cartes qui lui restent et le premier marque autant de points que son adversaire a de fois deux cartes.
  • Seules, les cartes qui sont sur les as du milieu ne peuvent être déplacées.

Une carte sur le dessus du talon, de l’écart ou de la Crapette peut être posée sur le tableau selon le respect des règles déjà énoncées. Toutefois, précisons que dans le cas d’une carte du talon ou de la Crapette, la carte suivante du talon ou de la Crapette devra être retournée. Les huit piles au milieu de la table consistent à construire les séries de cartes de même Couleur. Chaque joueur y dépose en priorité les cartes apparentes de son jeu ou des cartes extérieures du tableau. Il peut également y disposer les cartes apparentes de son adversaire, de sa Crapette ou de son écart. Les huit autres cartes du tableau servent quant à elles à élaborer les suites décroissantes que l’on forme à partir de cartes en Couleur alternée .

Que faire lorsque l’un des joueurs n’a plus de cartes devant lui ?

Il faut que vous soyez sûr d’avoir utiliser toutes vos possibilités, ainsi que toutes les cartes que vous avez déjà sur la table. Les déplacer peut servir à placer l’une de ses propres cartes ou à dégager entièrement un espace sur l’une des colonnes. On peut alors disposer de cette case vide pour­ effectuer des mouvements de cartes en deux temps, ou tout simplement pour placer l’une de ses cartes.

  • Ces cartes constituent les bases des cases latérales qui sont destinées à recevoir des séries provisoires de cartes.
  • À la droite de cette crapette, il découvre 4 autres cartes, toujours valeur visible.
  • Il devra d’abord regarder s’il y a un as dans une des colonnes de 4 cartes.
  • On peut alors disposer de cette case vide pour­ effectuer des mouvements de cartes en deux temps, ou tout simplement pour placer l’une de ses cartes.

Il retourne alors la carte sur le dessus de son talon et place les cartes qu’il peut placer, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mouvements possibles pour lui. Lorsque son tour de jeu est achevé, il déplace la carte qu’il n’a pas pu jouer sur l’écart situé entre son talon et sa Crapette et c’est au tour de l’adversaire à jouer. Les deux joueurs mélangent ses cartes et recommencent la partie avec les cartes qu’ils auront en main. Ce qui veut dire qu’ils formeront à nouveau les cinq rangées de cartes, poseront sa pioche respective devant eux et retourneront la première carte de cette dernière. Les jeux mêlés et coupés, chaque joueur fait devant lui un paquet de treize cartes retournées sur le tapis, dont ils montrent seulement la dernière, c’est le paquet de la crapette.

Comment jouer à la crapette seul ?

Un joueur joue autant de fois qu’il peut jouer, c’est ensuite le tour de son adversaire. Il s’agit de faire vite, chaque joueur joue pour son propre compte, en même temps que son partenaire. Ci-après, nous avons fait deux tableaux, indiquant le jeu au moment où commence le premier coup, et à un autre moment de la partie.

  • L’ordre des cartes est l’ordre habituel, l’As étant la plus faible.
  • Un joueur joue autant de fois qu’il peut jouer, c’est ensuite le tour de son adversaire.
  • Les jeux mêlés et coupés, chaque joueur fait devant lui un paquet de treize cartes retournées sur le tapis, dont ils montrent seulement la dernière, c’est le paquet de la crapette.
  • Une carte sur le dessus du talon, de l’écart ou de la Crapette peut être posée sur le tableau selon le respect des règles déjà énoncées.
  • Le gagnant d’unepartie de crapetteest celui qui est le premier à réussir à placer toutes ses cartes.

Les joueurs laissent un espace de 2 cartes entre lesdeuxlignes de chaque adversaire. Pour chaque joueur, le reste des cartes constituera sa pioche respective en la posant devant les cinq rangées à droite. Il n’est possible de déplacer les cartes qu’une par une; une case poker sans argent vide peut recevoir n’importe quelle carte. Les deux joueurs ont chacun un jeu de 52 cartes qu’ils mélangent, coupent, puis échangent avec leur adversaire. Puis encore à droite, il pose à l’envers, figures contre table, les cartes restantes qui constituent le talon.

la crapette et l’aluette

Ses règles sont simples et rigoureuses mais leur application exige une grande attention. Alimenter ou débuter, sur les deux colonnes, des séries provisoires de cartes. Pour ce type de manœuvre, la carte posée doit être de rang immédiatement inférieur à celui de la précédente, afin de créer des séries décroissantes.

  • Jeu de cartes à deux joueurs consistant à réaliser une patience commune…
  • Un joueur peut ajouter une carte à la crapette ou l’écart de l’adversaire seulement si elle est de même couleur et suit directement (de manière croissante ou décroissante) la carte au-dessus du tas..
  • Chacun étale ensuite verticalement quatre cartes au-dessus de sa Crapette.
  • Il ne faut surtout pas oublier de mettre des cartes sur la crapette de son adversaire, cela vous permet de vous libérer de cartes, tout en le gênant.
  • Notre article sur les règlesde la Crapette et comment y jouer au mieux se termine.

Mais peut être vous faudra t’il avant lire les règles du jeu. Il n’y a pas de honte à être débutant, alors pourquoi ne pas apprendre en douceur, jouez en face à face avec un ami ou un proche. Qui se sera débarrassé le plus vite de son stock de cartes. Les 8 autres cartes du tableau servent à construire des séries décroissantes, en alternant les couleurs. Un joueur peut ajouter une carte à prowling panther ou l’écart de l’adversaire seulement si elle est de même couleur et suit directement (de manière croissante ou décroissante) la carte au-dessus du tas..

But du jeu

La crapette est un jeu de cartes qui se joue surtout à deux, mais aussi à trois ou quatre joueurs. À deux, on se sert de deux jeux de 52 cartes, un pour chaque joueur. Il est possible de décider de placer 2 cartes face cachée dans la colonne de droite.

  • Il est alors fréquent que le jeu se bloque lorsque l’on utilise cette variante.
  • Si les cartes retournées sont de valeurs égales, c’est à celui qui a la carte la plus forte dans le tableau qui commence.
  • Lorsqu’il a fini, il déplace la carte du dessus de son talon sur son écart.
  • Tant que le joueur peut continuer à poser des cartes, il peut continuer son tour, ce n’est qu’une fois qu’il est bloqué que l’adversaire peut commencer sa propre partie.
  • Il peut également y disposer les cartes apparentes de son adversaire, de sa Crapette ou de son écart.

S’il ne peut placer cette carte, il la pose, face découverte, sur son pot, et c’est alors à son partenaire de jouer. Nous avons dit dans le courant du jeu qu’il fallait commencer par se débarrasser des cartes de la crapette, c’est la règle, mais une règle qui n’est pas absolue. Présente la définition et les règles de ces deux jeux de cartes. La crapette n’était à l’origine qu’un simple jeu de patience dont les principes furent enrichis par les joueurs eux-mêmes.

La crapette

Ces cartes empilées, faces découvertes, formeront le « pot » de chaque joueur. Au jeu de la Crapette, chaque joueur dispose d’un jeu de 52 cartes. Ce paquet constitue alors ce que l’on appelle le « talon ». Chacun retourne alors les quatre premières cartes du dessus de son talon, (qui est bien sûr posé sur la table, face cachée), et les dispose en colonne, à sa droite, faces visibles. C’est au joueur A à jouer en premier puisqu’il a la plus faible carte en crapette.

  • Étale 4 cartes verticalement, devant lui et à droite.
  • On peut jouer selon trois variantes que l’on déterminera en début de partie.
  • Il s’agit de faire vite, chaque joueur joue pour son propre compte, en même temps que son partenaire.
  • Les 8 cartes retournées permettent de construire des séries décroissantes en alternant les couleurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *